C'est bon...
 Un peu plus...

L’entre – deux – mondes

Travail en cours…

« Pour qu’un enfant grandisse » il faut tout un village dit un proverbe africain. Tout au long de son parcours initiatique le petit homme est pétri par les croyances ancestrales qui se transmettent oralement. Les rituels issus de la tradition sont présents tout au long de sa vie.

Lors de la découverte d’une collection privée, j’ai été subjugué à la vision de ces fétiches et masques de cérémonies. Cette émotion ressentie ne pouvait se retranscrire qu’au travers d’une exposition qui valorise l’Art Tribal ! L’Art Primitif ! L’Art Premier !

Cette narration photographique nous parle de « L’entre – Deux Mondes » Plus que la recherche de beauté, le noir et blanc est un parti pris, transcendant la mémoire africaine pour qu’ils révèlent la références aux ancêtres et aux dieux. Ainsi les représentations traduisent leur part de mystique pour nous mener sans cesse à l’au-delà de notre vie… Leur rendu esthétique suscite notre émotion pour inviter nos âmes à s’ouvrir à l’infini…

Cette exposition est une fenêtre vers d’autres vies, d’autres rives, d’autres croyances…